Critique du roman La Lectrice pour le secondaire (par Simon Brunelle)

La Lectrice de Traci Chee. Un roman publié aux éditions Robert Laffon en 2017.

*Une critique signée Simon Brunelle (élève à l’école Massey-Vanier) grâce à la collaboration de son enseignante de français, Joëlle Tremblay.

 

Serait-il possible de vivre dans un monde où personne ne sait lire ou écrire? Oui. La trilogie La Lectrice prouve que l’impossible peut être possible. Écrit par Traci Chee, ce livre offre à ses lecteurs un univers rempli de secrets à la fois divertissants et amusants.

Tout d’abord, j’ai été charmé par l’histoire de la petite Sefia. Elle est simple à comprendre et amusante. Juste à me l’imaginer, j’étais curieux de savoir ce qui se passait dans le pays d’Oxscini ou bien dans celui d’Everica. Mon impatience devenait plus présente à chaque page du livre.

Ensuite, le style d’écriture de l’auteure était vraiment descriptif. Cela m’a vraiment aidé à comprendre où j’étais, qui était présent et ce que les personnages faisaient. Au début du livre, je n’étais pas familier avec ce genre d’écriture, donc j’étais plus réticent. Cependant, de page en page, je me suis habitué au style. J’ai donc laissé tomber mes défenses et j’ai pu mordre dans l’histoire et me laisser happer par l’intrigue.

En conclusion, le roman La Lectrice fut une histoire divertissante que je recommande aux lecteurs pour ses personnages attachants et son style d’écriture. À chaque fois que j’ouvrais mon livre pour un nouveau chapitre, je savais que je n’allais pas être déçu et je ne l’étais pas. Jamais !